Sunday, 12 August 2012

Depth of Friend. Orson Welles. Citizen Kane





Depth of Friend
Orson Welles
Citizen Kane

Orson Welles. Citizen Kane depth
Gilles Deleuze

Cinema 2: The Time Image
Cinéma 2: L'image-temps

Ch.5
Peaks of Present and Sheets of Past: Fourth Commentary on Bergson
Pointes de présent et nappes de passé (quatrième commentaire de Bergson)

2b
Questions of Depth and Field
Les questions de la profondeur de champ


Hence in the great scene where Kane catches up in depth with the friend he will break with, it is in the past that he himself moves; this movement was the break with the friend. And, at the beginning of Mr. Arkadin, the adventurer who advances in the great court re-emerges from a past whose zones he will make us explore. [Deleuze Cinema 2, 1989: 103bc]

Ainsi dans la grande scène où Kane rejoint en profondeur l’ami avec lequel il va rompre, c’est dans le passé qu’il se meut lui-même ; ce mouvement, ce fut la rupture. Et, au début de « M. Arkadin », l’aventurier qui s’avance dans la grande cour resurgit d’un passé dont il va nous faire explorer les zones. [Deleuze Cinéma 2, 1985: 139d]


Seminar 18/05/82
[19- 18/05/82 – 2]

Par exemple, profondeur de champ indiquant les rapports de ... les grandes images de la profondeur de champ c’est la nappe liée à la petite fête qu’il donne au moment - plutôt que ses collaborateurs font pour lui au moment du succès du journal. Vous avez là au premier plan les collaborateurs, dans le fond de la profondeur de champ, les petites danseuses qui dansent, lui au milieu en champ intermédiaire, tout ça, qui correspond à une nappe du passé de Kane. Et puis vous avez une autre nappe avec la rupture avec les collaborateurs, tout ça en profondeur de champ. [19- 18/05/82 – 2]


Seminar 24/04/1984
[61- 24/04/1984 - 2]


La grande scène par exemple où Kane va rejoindre le journaliste, son ami intime et ça va être la rupture. Et il traverse en profondeur de champ tout un couloir pour aller jusqu’au bureau où travaille le journaliste. C’est là que je dis : à tort ou à raison, nous avons l’impression que Kane ne se déplace pas simplement dans l’espace, mais d’une autre manière et en même temps il explore.... Non, ce n’est pas lui qui explore, il est mort. Il nous fait explorer. Son mouvement à lui nous fait explorer une nappe de passé, une région passée. La profondeur de champ signe de manière irréfutable il me semble : ce fut la rupture, et non pas ça va être la rupture. La profondeur de champ fait que le mouvement dans l’espace fait place à une exploration du passé comme tel.
[61- 24/04/1984 - 2]


Seminar 05/06/1984
[65- 05/06/1984 – 3]

Lorsque Kane traverse la profondeur de champ, tout le couloir qui l’unit au journaliste-ami avec lequel il va rompre, et où il va terminer son article, le spectateur lit, il lit l’image sous la rubrique « ce fut leur rupture ». Il ne la lit pas du tout sous la forme « ça va être la rupture ». « Ce fut leur rupture » : nous sommes en train, avec le personnage même, de marcher dans le passé, d’explorer une nappe de passé d’où les images-souvenirs descendront, surgiront. [65- 05/06/1984 – 3]


video



Deleuze, Gilles. Cinema 2: The Time Image. Transl. Hugh Tomlinson and Robert Galeta. London & New York: 1989.
Deleuze, Gilles. Cinéma 2: L'image-temps. Paris: Les éditions de minuit, 1985.


Deleuze, Gilles. Seminar 18/05/82 [19- 18/05/82 – 2]. La voix de Gilles Deleuze / Université Paris 8. http://www2.univ-paris8.fr/deleuze/article.php3?id_article=157


Deleuze, Gilles. Seminar 05/06/1984 [61- 24/04/1984 - 2]. La voix de Gilles Deleuze / Université Paris 8. http://www2.univ-paris8.fr/deleuze/article.php3?id_article=347

Deleuze, Gilles. Seminar 05/06/1984 [65- 05/06/1984 – 3]. La voix de Gilles Deleuze / Université Paris 8. http://www2.univ-paris8.fr/deleuze/article.php3?id_article=360


No comments:

Post a Comment