Wednesday, 25 July 2012

Final Judgment. Orson Welles. The Stranger




Final Judgment
Orson Welles
The Stranger


Gilles Deleuze

Cinema 2: The Time Image
Cinéma 2: L'image-temps

Chapter 6:
The Powers of the False
Les puissances du faux

2b
Critique of the System of Judgement: From Lang to Welles
Critique du système du jugement : de Lang à Welles


Things are very different in Welles (even though he made a 'Langian', but disowned, film: The Stranger, where the character betrays himself). In Welles, the system of judgement becomes definitively impossible, even and especially for the viewer. The ransacking of the judge's office in The Lady from Shanghai, and especially the infinite sham of judgement in The Trial, will be evidence of this new impossibility. Welles constantly constructs characters who are | unjudicable and who have not to be judged, who evade any possible judgement. [Deleuze Cinema 2, 1989: 134-135]

Il en va tout autrement chez Welles (bien qu’il ait fait un film « languien », mais répudié : « L’étranger », là où le personnage se trahit). Chez Welles, le système du jugement devient définitivement impossible, même et surtout pour le spectateur. Le saccage du bureau du juge dans « La dame de Shanghaï », et surtout l’imposture infinie du jugement dans | « Le procès », témoigneront pour cette nouvelle impossibilité. Welles ne cesse de construire des personnages injugeables, et qui n’ont pas à être jugés, qui se dérobent à tout jugement possible. [Deleuze Cinéma 2, 1985: 181-182


video







Deleuze, Gilles. Cinema 2: The Time Image. Transl. Hugh Tomlinson and Robert Galeta. London & New York: 1989.

Deleuze, Gilles. Cinéma 2: L'image-temps. Paris: Les éditions de minuit, 1985.

No comments:

Post a Comment